Vernissage : « Les Guérisseurs »

Vernissage de l’exposition « Les Guérisseurs »

Une exposition avec Gaëlle Choisne, Kenny Dunkan et Romain Vicari, en collaboration avec Lise Stoufflet, sur une proposition de Jeanne Barral.

Exposition du 12/10 au 27/10

Retour de l’être aimé, fidélité et entente dans le couple, désenvoûtement, résolution des conflits familiaux, réussite aux examens, au permis de conduire, fortune, érection sans fin : la liste de ce qu’on peut demander aux guérisseurs semble infinie. Avec le vaudou, les marabouts s’inspirent de cultes qui ont voyagé dans le monde entier, preuves vivantes de la répression qu’on subit certaines cultures, et du processus d’appropriation conduisant à l’apparition de nouveaux rites, et permettant l’émancipation, pour imprégner jusqu’à la création contemporaine. Autour de leur figure, on proposera dans cette expositions des pistes d’exploration des formes de syncrétismes propres au candomblé (avec Romain Vicari), au vaudou haïtien (avec Gaëlle Choisne) autour de nouveaux totems, de cérémonies païennes, costumes de fête (Kenny Dunkan), de rites et légendes dans un environnement urbain bétonné. A l’heure d’un retour au sacré, le rituel peut apparaître comme la forme la plus transcendantale de création artistique. L’exposition fait le postulat que les artistes sont les nouveaux guérisseurs, et que les objets qu’ils créent nous connectent avec l’inconscient collectif défini par Carl Jung.

A show with Gaëlle Choisne, Kenny Dunkan and Romain Vicari, in collaboration with Lise Stoufflet, curated by Jeanne Barral.

Love, luck, protection, faithfulness and happiness in the couple, harmony, success at passing exams and driver’s license, fortune, never-ending erection: it seems one can ask anything to healers. With voodoo, the guérisseurs are inspired by cults that have traveled the world. They are the living proof of the repression suffered by some people, and of other processes of appropriation, leading to the appearance of new rites, and allowing emancipation. Voodoo even influences contemporary creation. The exhibition will explore the forms of syncretism specific to candomblé (with Romain Vicari), Haitian voodoo (with Gaëlle Choisne) around the figure of the healer, new totems, pagan ceremonies, festive costumes (Kenny Dunkan), rites and legends, within an urban concrete jungle. While Western Societies are in search of the Sacred, the ritual may appear as the most transcendental form of artistic creation. The exhibition postulates that artists are the new healers, and that the objects they create connect us with the collective unconscious as coined by Carl Jung.

Date

Oct 12 2018

Heure

18 h 00 min - 21 h 00 min
Catégorie
QR Code