Jean Jacques Asjeme expose : ELO DELE YEMEL

Son peuple, c’est celui des Kali’na. Jean-Jacques Asjeme s’est lancé, il y a dix ans, dans un travail de reconquête et de transmission de la mémoire de ses ancêtres, autochtones de la Guyane française. Au Consulat, on danse au son de son tambour et on admire sa maîtrise de l’artisanat Kali’na.

Exposition : ELO DELE YEMEL par Jean Jacques Asjeme

Jean-Jacques Asjeme étudiait le droit. Mais en passant dans une boutique d’artisanat, à Cayenne, il découvre la vannerie. De retour dans son village, il apprend ce savoir-faire auprès des trois derniers anciens qui le maîtrisent encore. Il réalise combien cette tradition artisanale est précieuse. Il comprend qu’elle est menacée d’oubli. Alors Jean-Jacques apprend aussi l’art des tambours et de leur fabrication, la construction de pirogues, les chants traditionnels et les rituels.

Jean-Jacques, encyclopédie vivante de son peuple, présente au Consulat ses connaissances accumulées.

Et pendant ce temps #auconsulat // 11 Octobre 2018

Son portrait : ICI

L’expo sera illustrée de photos de © Samia Maquigny et d’objets de GADEPAM que nous remercions chaleureusement.