Conférence : Défendre l’Amazonie face aux entreprises multinationales

multinationales sur notre environnement ? Les 25 ans de lutte contre la pétrolière Chevron, en Amazonie équatorienne, montrent combien il est difficile d’obtenir la réparation des dommages environnementaux causés par des transnationales et laissent présager les menaces qui planent sur le projet de la Montagne d’Or en Guyane.

L’intégralité de la conférence sera retransmise sur notre Gangsterre Radio

Justino Piaguaje, leader indigène Siekopai et membre du comité exécutif de l’UDAPT*, racontera comment la pollution en Amazonie équatorienne a apporté maladie et destruction aux communautés indigènes tout en affectant leur autonomie alimentaire, leur mode de vie communautaire et comment ce désastre écologique menace actuellement l’existence des peuples indigènes.

Un représentant de Jeunesse Autochtone de Guyane exprimera les craintes des populations face au projet de la Montagne d’Or en Guyane.

Valérie Cabanes, juriste internationale, défenseuse des droits humains et de la Nature et Pablo Fajardo, avocat et activiste équatorien décriront ensemble différents instruments proposés par la société civile afin de construire une justice qui place le bien commun et les droits de la nature au-dessus des intérêts de multinationales.

Cette rencontre sera animée par Marine Calmet, juriste de l’association Nature Rights et porte-parole du collectif Or de question contre le projet de mine industrielle Montagne d’or en Guyane française.

*Union des communautés affectées par les opérations pétrolières de Texaco (maintenant Chevron) – Amazonie équatorienne.

Date

Oct 09 2018

Heure

19 h 00 min - 21 h 00 min
QR Code