SOUFFLE(S) 14 GNAWA / SAHARA : Noura Mint Seymali, Souad Asla, Hafid Bidari (Bania) & invités

SOUFFLE(S) 14 GNAWA / SAHARA : Noura Mint Seymali, Souad Asla, Hafid Bidari (Bania) & invités

Passeur entre les arts vivants, au croisement des cultures, SOUFFLE donne régulièrement rendez-vous à la jeune création contemporaine à Paris. Après ces longs mois d’interruption de projets artistiques, SOUFFLE initie, chaque jeudi, un cycle de concerts et de performances au sein du nouveau CONSULAT.

Pour ce 14ème et avant-dernier Souffle(s) de la saison, nous vous emmenons au-delà des frontières, au cœur du Sahara Occidental, dans l’ambiance des « Lila » (rituels des confréries soufies d’Afrique du Nord) où se joignent les voix et les mains, les percussions, le guembri et la guitare.

Une rencontre entre Noura Mint Seymali (Mauritanie) et Souad Asla (Algérie), deux héritières des musiques du désert, accompagnées des musiciens algériens et français, Mohammed Menni, Bilel Chenni, Thierry Fournel, ainsi que du mâalem Hafid Bidari, puisant dans le répertoire ancestral du Diwane.
Des musiques porteuses d’histoires et de traditions, brouillant les lignes du sacré et du profane et s’inscrivant comme une médecine contre les tourments de l’âme : par la transe, elle exorcise; par les chants, elle libère. C’est la revendication d’une identité forte, jamais oubliée.

« La plume de l’artiste est un baume, une arme et un guide qui éclaire l’esprit des hommes. »
Ahmedou Ould Abdel Qader

✷ NOURA MINT SEYMALI ✷

Noura Mint Seymali est née à Nouakchott, en Mauritanie. Issue d’une famille d’iggawins (griots mauritanien), elle est non seulement la chanteuse la plus populaire de Mauritanie, mais elle joue également de l’ardîn – une variation de la kora.
Noura et le guitariste Jeich Ould Chighaly, également son mari, forment en 2004 leur premier groupe fusion où la puissante tradition musicale maure est relevée de guitares entêtantes et de grooves obsédants. Jeich est un maître du tidinît (instrument de la famille des luths soudanais, emblématique des griots d’Afrique de l’ouest) et apporte la force du griot maure en transposant le phrasé du tidinît à la guitare électrique, soutenant les mélodies gutturales de Noura.

Noura Mint Seymali – Mohammedoun (Live on KEXP)

✷ SOUAD ASLA ✷

Artiste de la nouvelle génération du Sud Algérien et héritière de la tradition gnawa, belle, généreuse, sensible et communicative, Souad Asla déborde de talent et d’humanité. Sa voix nous emmène aux portes du désert d’où elle a suivi Hasna el Becharia, mais sa musique, riche en métissages, nous laisse entrevoir le futur.
Souad milite pour diffuser le patrimoine musical des femmes algériennes. Puisant dans le diwan, le malhoun, le zeffani ou le gnawi, elle a su inventer un langage personnel qui doit autant aux sons de son enfance d’Algérie qu’aux fusions découvertes à Paris, où elle y vit depuis 20 ans. Directrice artistique de la formation Lemma, un projet qu’elle porte depuis plusieurs années, elle a réunie des musiciennes de Béchar dont les pratiques musicales étaient jusqu’à present confinés aux rites intimes réservés au femme. Elle a pu démontrer qu’il existait, dans une société traditionnellement patriarcale, un niveau de virtuosité féminine rarement mis en évidence.
La musique Gnawa est un combat, la revendication d’une identité forte, jamais oubliée. La musique et les paroles de Souad Asla le sont aussi.

Souad Asla-Lemma – Lemti

✷ HAFID BIDARI (BANIA) ✷

Hafid Bidari, auteur, compositeur et musicien, propose un voyage vibrant et contemporain au cœur des traditions afro-berbères du Sahara. Fondée en 2005, sa formation Bania, réunis aujourd’hui six musiciens algériens et français, basés à Paris. A l’origine de la musique de Bania, on trouve le répertoire ancestral du Diwane, rythmiques et chants de transe amenés par les esclaves venus d’Afrique de l’Ouest en Algérie.
Bania explore avec subtilité les frontières entre le sacré et le profane, et s’émancipe de toutes les barrières qui opposerait la dimension hermétique du genre musical à une composition libre!
Sur scène, l’énergie des musiciens culmine, communicative et fédératrice, ils nous invitent à la ” transe-en-danse ” des frontières musicales, révélant et sublimant le pouvoir résolument envoûtant des rythmes traditionnels…

BANIA @ ENS Paris – Baba Hamou

CONCERT

Sur le même format